Chers lecteurs,

Nous sommes heureuses de vous partager ce premier article qui inaugure notre projet sur ce site internet. Nous souhaitons vous proposer une boite à outils pratique pour vous aider à compléter (ou commencer à construire) votre projet professionnel et envisager votre poursuite d’études. Puisque nous sommes nous-mêmes concernées par ces choix et ces décisions parfois difficiles, voilà quelques conseils qui pourront peut-être vous aider.

Se chercher, se trouver : Découvrir ce qu’il est possible de faire en fonction de ses envies.

Avant même de chercher un master, une formation ou de réfléchir dans quelle université on souhaite obtenir un nouveau diplôme, il est important de construire un projet. S’il est encore un peu flou et pas totalement abouti, sachez qu’il y a des personnes qui sont là pour vous aider et vous guider, en plus de vos professeurs, que vous ne devriez pas hésiter à solliciter.

Au niveau national, des conseillères et des conseillers sont à votre écoute. Veillez à être bien préparé pour votre entretien afin d’en tirer le meilleur.

http://www.monorientationenligne.fr/qr/telephone.php

Au niveau de votre université, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’aide à l’orientation qui est mise en place. En ce qui concerne l’Université Savoie Mont-Blanc, dans laquelle nous allons obtenir notre diplôme, vous obtiendrez toutes les informations dans l’onglet Formation > Information et orientation. Une conseillère d’orientation psychologue de l’éducation nationale vous reçoit sur rendez-vous.

https://www.univ-smb.fr/formation/information-et-orientation/

Pour affiner vos recherches, il est important de partir en quête d’informations. Et oui, on sait, ce n’est pas simple ! Mais jetez un œil sur YouTube par exemple et cherchez des témoignages (car nous n’aurons peut-être pas le temps d’avoir un invité spécial qui parlera de VOTRE futur métier de rêve) ou participer à des salons virtuels. Voilà quelques ressources qui peuvent vous aider :

Un exemple de salon virtuel :

Si vous cherchez plutôt une carrière juridique :

Si vous cherchez plutôt une carrière dans les langues :

Évidemment, vous savez qu’après une double licence il n’est pas forcément nécessaire de choisir une carrière dans l’une ou l’autre des disciplines. Il vous est tout à fait possible de continuer d’allier les deux matières ou de faire de vos compétences linguistiques ou juridiques une réelle force dans votre prochaine formation si celle-ci se veut plus spécifique en droit ou en langues.

En ce qui concerne le choix de votre futur master, se poser quelques questions spécifiques peut s’avérer utile. Pour cela, on vous redirige vers deux articles intéressants :

On ne peut pas écrire cet article sans vous parler du seul, de l’unique, de l’incontournable portail national des masters. Ce site qui regroupe tous les masters proposés en France est très complet et vous permet d’être directement redirigé vers le site de l’université lorsqu’une formation vous intéresse. Il est régulièrement mis à jour et vous permettra peut-être de découvrir de nouvelles formations !

https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Par contre, si vous envisagez votre poursuite d’études à l’étranger, sachez qu’il existe une multitude de façon de le faire. Il vous est possible de faire un master en France et de partir en Erasmus, de faire une formation conjointement menée par une université française et une université étrangère ou encore de vous inscrire directement dans une université à l’étranger. Vous pourrez trouver de nombreuses informations en ligne concernant les études à l’étranger, mais voilà le lien pour un site qui regroupe des milliers de formations offertes dans le monde entier. Il vous suffit d’indiquer le domaine d’étude qui vous intéresse et où vous souhaiter étudier. Sympa non ?

https://www.masteretudes.fr/

Construire son projet professionnel, faire des choix d’avenir et se mesurer à la terrible sélection en master peut être stressant. Nous sommes encore jeunes et ne cumulons pas assez d’expérience professionnelle et de stage pour nous connaître et savoir ce que l’on veut et surtout ce que l’on ne veut pas. Parfois, il faudra essayer, se lancer. Il n’y a pas de mauvais choix en réalité, et vous pourrez toujours changer d’avis, changer de voie, vous reconvertir. Les possibilités sont tellement nombreuses, deux fois plus à l’issue d’une double licence. Dans tous les cas, on vous souhaite d’appréhender la période des demandes de masters avec le plus de sérénité possible. Il y aura forcément un moment dans nos vies où tous ces choix nous paraitrons évidents, soyons patients et indulgents avec nous-mêmes.

Nous espérons vous avoir un peu aidés !

Bon courage dans la construction de votre projet professionnel et pour les demandes de masters qui approchent à grand pas.